Comment booster ton pouvoir d’achat en portage salarial ?

Tu connais déjà le portage salarial,

Et tu veux savoir comment gagner plus?

Comment optimiser ta rémunération ?

Nous allons traiter cela en 3 parties :

Partie 1 : trois dispositifs concrets que nous mettons à ta disposition,

Partie 2 : les frais professionnels,

Partie 3 : deux leviers clefs pour lesquels on n’accorde pas assez d’importance.

 

Avant toute chose, dans cet article,

Je suppose que tu connais déjà le portage salarial,

Si ça n’est pas le cas,

télécharge gratuitement « Mon Guide du Portage Salarial »,

pour tout savoir sur son fonctionnement :

https://www.flexientrepreneur.com/guide-portage-salarial

Ce petit aparté fait, passons aux choses sérieuses.

Comment gagner plus en portage salarial ?

 

 

Partie 1 : trois dispositifs concrets que nous mettons à ta disposition 

Les Titres restaurant,

les Chèques CESU préfinancés,

et les Chèques Vacances.

Ces trois dispositifs se ressemblent,

et partagent des avantages et inconvénients assez similaires,

Il s’agit de titres de paiement remis par les employeurs à leurs salariés

qui sont exclusivement utilisés pour le paiement de services.

 

Oui, tu peux en bénéficier en portage salarial,

En premier abord, cela peut surprendre,

Mais tu peux bénéficier de ces avantages,

puisque tu disposes d’un contrat de travail chez nous.

Et c’est très simple à mettre en place,

Il suffit de le demander.

Par contre, le seul travail qui t’incombe,

est de savoir si tu veux ou non de ces avantages,

C’est la raison pour laquelle je vais essayer de présenter

au mieux les avantages et inconvénients de chaque dispositif.

 

 

Les titres restaurant,

Tu les connais peut-être sous le nom de chèques-déjeuner, tickets-repas, chèque-restaurant…

En fait, il s’agit de titres restaurant et les différents noms sont des marques commerciales de différentes sociétés.

Nous avons adopté une solution dématérialisée de remboursement des titres restaurant via une application mobile.

 

Quel est le gain financier des titres Restaurant?

Le gain est double.

D’une part, jusqu’à 1417 euros par an ne sont pas soumis aux charges sociales et patronales.

D’autre part, cette somme n’est pas soumise à l’impôt sur le revenu.

 

Explication du gain (si ça t’intéresse):

En 2023, la valeur du titre Restaurant est de 10,83 euros,

à supposer que tu travailles 218 jours sur une année (ce qui est souvent le cas chez nous),

tu peux recevoir jusqu’à 2361 euros en titres Restaurant (218 jours x 10,83 euros).

Les titres Restaurant étant financés à 60% par la part Employeur,

C’est ce montant qui ne comporte pas de charges salariales et patronales

et qui n’est pas soumis à l’impôt sur le revenu,

D’où les 1417 (qui sont 2361 x 60%).

 

Et une précision (si tu as lu le point précédent) :

Alors, soyons clairs, en portage salarial, qui dit « contribution de l’employeur » ou « part employeur », dit prélèvement sur votre compte consultant (et non pas un montant magique que l’entreprise ne dispose pas).

Mais tu comprends que cette partie si elle avait été versée en salaire subirait des charges sociales et patronales et aussi l’impôt sur le revenu.

 

 

Avantages :

  • Pour toi, le titre restaurant n'entre ni dans le calcul de l'impôt sur le revenu, ni dans celui des cotisations sociales.
  • Tu peux dépenser chez plus de 220 000 marchands : restaurants, supermarchés…
  • Nos titres Restaurant sont dématérialisés et permettent donc le remboursement du montant exact au centime près.
  • Le plafond d’utilisation quotidien est porté temporairement à 25 euros jusqu’au 31 décembre 2023.
  • Nous ne prélevons aucun coût pour la gestion des titres Restaurant, c’est inclus dans notre offre de base.

 

Inconvénients :

  • La solution choisie est disponible via une application mobile.

Par conséquent, si tu ne disposes pas d’un Smartphone, tu ne peux pas en bénéficier.

  • Pour certains, cela peut être contraignant de devoir penser à utiliser les titres restaurant.
  • En optant pour ce dispositif, tu réduis le montant de cotisations sociales et donc tu réduis tes droits futurs à la retraite et au chômage.

 

Précision sur le dernier inconvénient évoqué.

Car on va le retrouver dans tous les dispositifs mentionnés ici.

Autant l’économie sur l’impôt sur le revenu est incontestable,

Autant celle qui porte sur la réduction des charges sociales et patronales est plus contestable.

Pourquoi ?

Parce que payer moins d’impôt sur le revenu ne va rien changer pour tes droits futurs,

Mais cotiser moins de charges sociales aura pour conséquence de moins cotiser

au chômage et à la retraite ce qui mécaniquement

aura pour conséquence de réduire tes droits futurs à la retraite et au chômage.

Donc avec ces dispositifs tu payes moins de charges sociales,

Donc dans l’immédiat tu reçois plus d’argent,

Mais tes droits futurs sont réduits d’autant.

A moins que tu appliques un des conseils que j’aborde dans la partie 3).

 

 

 

 

Les CESU préfinancés

Les chèques CESU (Chèques Emploi Service Universel) sont des chèques prépayés qui permettent de régler des Services à la Personne.

 

Les CESU préfinancés permettent de régler :

  • Les services de garde d'enfants ;
  • Les services d’assistance aux personnes âgées, aux personnes handicapées ou aux autres personnes qui ont besoin d'une aide personnelle à leur domicile ou d'une aide à la mobilité dans l'environnement de proximité favorisant leur maintien à domicile ;
  • Les services aux personnes à leur domicile relatifs aux tâches ménagères ou familiales.

 

Pour connaitre les 26 activités de Services à la Personne qui peuvent être concernés,

Voir par exemple ce site :

https://www.servicesalapersonne.gouv.fr/beneficier-des-sap/activites-de-services-la-personne

 

Quel est le gain financier des CESU préfinancés?

Le gain est double.

D’une part, jusqu’à 2301 euros par an ne sont pas soumis aux charges sociales et patronales.

D’autre part, cette somme n’est pas soumise à l’impôt sur le revenu.

 

Précision évidente, mais importante :

Pour que ce dispositif soit réellement intéressant pour toi,

Il convient d’avoir le type de frais mentionnés plus haut. 

Par exemple, des frais de garde, des frais pour tes parents âgés…

Sinon, aucun intérêt pour toi.

 

Avantages :

  • Pour toi, le CESU préfinancé n'entre ni dans le calcul de l'impôt sur le revenu, ni dans celui des cotisations sociales.
  • Tu décides du montant à recevoir en CESU préfinancé (tu n’es pas obligé de dépenser 2301 euros par an).
  • Nous ne prélevons aucun coût pour la gestion des CESU préfinancé, c’est inclus dans notre offre de base.

 

Inconvénients :

  • Uniquement intéressant si on a le type de dépenses évoqué (garde d’enfants…).
  • En optant pour ce dispositif, tu réduis le montant de cotisations sociales et donc tu réduis tes droits futurs à la retraite et au chômage.

 

 

 

Les Chèques-Vacances,

Ces titres de paiement de 10, 20, 25 et 50 euros, dédiés au paiement des services liés aux vacances et aux loisirs (hébergement, transport, restauration, activités sportives et culturelles) auprès de plus 200 000 prestataires référencés par l’ANCV (oui, exclusivement auprès de l’ANCV). 

 

Quel est le gain financier des Chèques-Vacances?

Le gain est double.

D’une part, jusqu’à 513 euros par an ne sont pas soumis aux charges sociales et patronales.

D’autre part, cette somme n’est pas soumise à l’impôt sur le revenu.

 

Avantages :

  • Pour toi, le Chèques-Vacances n'entre ni dans le calcul de l'impôt sur le revenu, ni dans celui des cotisations sociales.
  • Les chèques vacances sont utilisables pour toute la famille et toute l’année. Par exemple, tu peux les offrir à tes enfants.
  • Tu décides du montant à recevoir en Chèques-Vacances (tu n’es pas obligé de dépenser 513 euros par an).
  • Nous ne prélevons aucun coût pour la gestion des Chèques Vacances, c’est inclus dans notre offre de base (oui même si l’organisme en charge nous prélève des frais assez importants).

 

Inconvénients :

  • Aux yeux de certains, « l’économie de charges sociales » peut paraitre peu significative.
  • Au lieu d’avoir des euros sonnants et trébuchants, tu disposes de tickets qu’il convient de dépenser exclusivement pour des vacances ou des loisirs, mais un large choix d’enseignes existe.
  • Les chèques vacances concernent uniquement des dépenses réalisées en France (départements et régions d’Outre-Mer inclus) et à destination de l’Union Européenne. Donc ils ne peuvent pas être utilisés pour un vol pour Madagascar…
  • Une autre contrainte est parfois de devoir se déplacer pour payer avec.

Par exemple, pour un ticket de train, il faut se rendre à la gare…

  • En optant pour ce dispositif, tu réduis le montant de cotisations sociales et donc tu réduis tes droits futurs à la retraite et au chômage.

 

 

 

Combien tous ces dispositifs peuvent-ils te rapporter ?

  • Jusqu’à 4231 euros par an ne sont pas soumis aux charges sociales et patronales (soit, 1417 + 2301 + 513). Donc, pour faire simple en supposant des charges à 40%, tu peux économiser 1692 euros en charges sociales et patronales (soit, 4231 x 40%).
  • De même, cette somme n’est pas soumise à l’impôt sur le revenu.

Par exemple, si ta tranche marginale d’imposition est de 41%,

Alors, tu peux économiser 1735 euros en impôt sur le revenu (soit, 4231 x 41%).

Par contre, si ta tranche marginale d’imposition est très faible,

Alors, dans ce cas, le gain et l’intérêt est beaucoup plus réduit.

 

Par conséquent, si tu optes pour les 3 dispositifs à leur niveau maximal,

tu peux prétendre à une amélioration de ton pouvoir d’achat

au total de 3427 euros par an (soit, 1692 + 1735).

 

Combien coûtent tous ces dispositifs ?

À noter, en général dans les sociétés de portage salarial,

Quand tu souhaites avoir les trois dispositifs évoqués,

Il est nécessaire de disposer d’une formule tarifaire plus onéreuse,

qui peut représenter entre 1 à 3 % de ton chiffre d’affaires,

Chez Flexi-Entrepreneur, nous ne prélevons pas de commission pour ces avantages,

C’est inclus dans nos frais de gestion (qui sont très compétitifs).

 

 

Un conseil personnel,

si tu démarres à peine en portage salarial,

Ne t’éparpille pas sur tout ce que je viens d’aborder plus haut,

Surtout s’il s’agit de ta toute première mission,

Il y a probablement beaucoup plus important à faire,

D’une part, réussir la mission,

D’autre part, assimiler le fonctionnement général du portage salarial,

Qui peut surprendre au début.

 

 

Partie 2 : les frais professionnels 

Tu as entendu dire que tu pouvais optimiser ta rémunération,

Que l’on pouvait passer des frais en charge,

Mouis, il y a du vrai dans tout ce que tu entends pour « optimiser »,

Mais il y a pas mal de n’importe quoi.

Ou des « oublis »

Je te donne mon avis sur la question prochainement ici,

Alors pense à t’abonner.

 

 

Partie 3 : deux leviers clefs pour lesquels on n’accorde pas assez d’importance 

Il y a deux leviers qui sont très sous-estimés,

Je t’en reparle également prochainement.

Abonne-toi à la lettre d’information si ça n’est pas déjà fait.

 

 

Conclusion

Tu l’as probablement constaté,

Inflation par ici, vie plus chère par là…

Les dispositifs décrits ici te permettent de te protéger contre ça.

Et permettent de mettre du beurre dans les épinards.

Bref, ils permettent d’améliorer ton pouvoir d’achat.

Mais pas d’obligation pour ceux qui ne sont pas intéressés par ces dispositifs.

 

 

Lettre Mensuelle

Veuillez indiquer votre Email

Invalid Input